open search menuopen langage menutoggle menu
Toutes les actualités

Zoom sur les technologies Cloud Microsoft Azure avec Ibrahim Safieddine, Senior Data Architect chez Talan en Suisse

Dans ce témoignage collaborateur, Ibrahim nous en dit plus sur son parcours et sur les technologies Cloud Microsoft Azure

Photo d'Ibrahim Safieddine avec citation
/
Photo d'Ibrahim Safieddine
/

Quelle solution le client souhaitait-il mettre en place ?

Le client souhaitait mettre en place une architecture Big Data pour regrouper les données au sein d’une base de données Azure commune et de partager seulement les informations désirées avec ses filiales. L’idée est de contrôler l’accès aux données et de permettre aux filiales de créer leurs propres dashboards, en leur conférant une grande liberté de personnalisation.

Le système est complexe car ce n’est pas une seule plateforme commune, mais une par filiale avec différents environnements de déploiement. Pour chaque version, il faut veiller à ne délivrer que des versions stables et testées.

C’est une technologie 100% cloud Microsoft Azure. Le client fait partie d’un programme spécifique proposé par Microsoft, qui lui permet d’avoir accès à des technologies qui ne sont pas encore disponibles sur le marché. Par exemple, il bénéficie de Synapse Analytics, une version améliorée du SQL Data Warehouse. Il s’agit là d’un réel avantage car le projet a commencé il y a un an chez le client et n’est accessible au public que depuis 5 mois. De plus, ce programme met à disposition des architectes et des ingénieurs qui accompagnent le client dans le choix des technologies et assurent le suivi ainsi que la gestion de problème. Cependant, comme nous utilisons des composants non disponibles encore au public,  il est fréquent de rencontrer des bugs ou des problèmes de fonctionnement. C’est pour cela, que nous organisons des points réguliers avec Microsoft pour statuer sur l’état du projet.

Comment s’organise cette architecture ?

Il y a différents acteurs, les informations proviennent de plusieurs sources de données qui alimentent le Data Warehouse. Il y a une équipe qui adapte si besoin et qui gère l’intégration dans le Data Warehouse, une autre qui s’occupe de la création des tableaux de bord dans PowerBI et enfin une qui a la charge d’administrer la plateforme Azure.

Quel est ton rôle ?

J’ai rejoint l’équipe en juillet 2020 pour m’occuper de l’intégration de données. Depuis des sources de données externes, je les adapte si besoin et les intègre dans le Data Warehouse. Nous sommes orientés sur les solutions Azure, Azure Data factory et Azure DevOps. En termes plus concrets, c’est la gestion de code, de tickets, le workflow de déploiement automatique (intégration continue, pipeline), scripting Powershell et le développement de fonctionnalité Azure C#.

Quel est le principal avantage de cette technologie ?

L’ensemble des données de différents systèmes est centralisé dans une base dotée de capacités de stockage et de traitement illimité car avec cette nouvelle version nous utilisons SQL on demand, c’est du service Azure pour lequel nous n’avons pas besoin de gérer nos ressources, elles sont allouées directement par Microsoft. Et l’idée est de dupliquer ce système dans toutes les filiales et les environnements du client.