toggle menu
Toutes les actualités

Rencontre avec Kevin, Business Analyst chez Talan

Kevin Dicham revient sur son parcours, ses missions et son quotidien chez Talan.

  • /

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

Diplômé de l’école de commerce Neoma avec une spécialisation dans la finance de marché et d’entreprises, j’ai rejoint la Société Générale sur la partie risques opérationnels. Cette expérience m’a permis d’avoir une première vision sur mon métier actuel, qui est Business Analyst. J’ai rejoint Talan en 2014 grâce à la cooptation et je suis resté en mission chez BNP Paribas, sur la partie « référentiel tiers ».

Quelles sont tes missions actuelles ?

Aujourd’hui, je suis en mission chez AXA Investment Managers et je travaille sur Dimension, un progiciel en Asset Management. Je m’occupe de la partie "référentiel" et suis en contact avec toutes les personnes sur la chaîne valeur. Ce que j’apprécie c'est de pouvoir être autonome sur l’outil et de monter en compétences sur les modules et les fonctionnalités qui permettent d’intégrer de la donnée et de l’analyser.

3 mots pour présenter Talan ?

Pour décrire Talan, j’utiliserais les mots « ambition » « famille » et « professionnel ».

« Ambition » parce que le groupe est en croissance exponentielle et qu’il y a une réelle ambition de grandir en faisant bien les choses, avec sérieux et professionnalisme dans le travail.

« Famille » car, malgré sa croissance rapide, Talan a gardé son côté humain, on a vraiment l’impression d’appartenir à une famille !

Et enfin, « professionnel » car il y a une réelle exigence de qualité pour nos clients.

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ? Comment arrives-tu à l'explorer ?

Les données référentielles. Tous les jours, je dois analyser la donnée et faire en sorte que celle-ci soit juste, c’est un terrain de jeu sans limite !

Un souvenir fort depuis que tu es chez Talan ?

Le dernier week-end de la BU finance à Tunis, et plus particulièrement l’activité de construction de radeau en équipe pour une « course en mer ». De sacrés souvenirs !

Quelle personne t'inspire le plus ?

Robert Badinter pour sa probité, ses qualités d’orateur et sa culture.